Habitat, environnement et santé


Aujourd'hui, la protection de l'environnement est devenue, à juste titre, un enjeu majeur.

 

Quand nous parlons d'environnement, nous pensons essentiellement au contexte écologique qui nous entoure, composé de l'air, la terre, l'eau, les ressources naturelles, la flore, la faune et les hommes ainsi que leurs interactions.

Cependant le premier environnement de l'homme, c'est son habitat. Selon une étude réalisée par l'Observatoire de la Qualité de l'Air Intérieur, les Français passent en moyenne 16 heures par jour chez eux dans leur logement !

 

L'homme moderne vit environ 90% de son temps dans des bâtiments clos (domicile, bureaux et lieux professionnels divers, écoles, centre de loisirs, ...). Alors Je pense qu'il conviendrait de se poser les bonnes questions. Et si notre mal-être, nos maux et maladies trouvaient leurs origines également dans nos habitats ?

 

Au cours des dernières décennies nous avons sous-estimé les impacts et les influences sur l'homme et son bien-être des matériaux et produits utilisés dans la construction et l'habitat, des nouvelles technologies, de la nature des sols, ...

Amiante, plomb, radon, formaldéhyde, acariens, humidité... nous ont fait prendre conscience de l'interaction entre bâtiment et santé. L'habitat est devenu indirectement la source de nombreuses pollutions entraînant des risques sanitaires plus ou moins graves.


Le constat médical


Nous redécouvrons aujourd'hui que l'environnement et le lieu où nous vivons exercent une influence sur notre santé.

 

Le Père de la Médecine moderne, Hippocrate, écrivait déjà dans son Traité des Airs, des Eaux et des Lieux : "Celui qui veut se perfectionner dans l'art de guérir considérera comment l'endroit est disposé et s'informera du sous-sol, concurremment avec la constitution des êtres vivants...", bref qu'il convient d'examiner l'impact de l'environnement direct et indirect sur l'état de santé d'une personne.

 

De nombreuses études médicales récentes soulignent le développement inquiétant de certaines maladies comme l'allergie, l'asthme, la dépression, les manifestations de symptômes neurologiques et cardiovasculaires (AVC,...), ainsi que certaines formes de leucémie et cancer.

Les sources de pollution dans les bâtiments sont variées. La liste des agents présents dans nos habitats et classés cancérogènes par l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) ne cessent de s'allonger : amiante, benzène, formaldéhyde, champs électromagnétiques,...

 

Le cancérologue Dominique BELPOMME souligne depuis plusieurs années les liens entre santé et environnement, et, affirme "qu'il n'y a plus de doute concernant l'origine environnementale de la plupart des maladies modernes, qu'il s'agisse du cancer, de l'obésité, des allergies, des troubles du comportement ou de pathologie émergentes comme l'électrohypersensibilité...

70 à 90 % des cancers seraient liés à l'environnement !"


Restons positifs et agissons pour notre bien-être !


La terre, l'eau, l'air et le feu sont des biens communs à tous les êtres vivants !

 

N'attendons pas que nos gouvernants prennent des mesures et votent des lois pour la protection de notre environnement direct. N'attendons pas que de nouveaux scandales sanitaires éclatent comme celui de l'amiante, reconnu dès les années 50 comme potentiellement cancérogène par un médecin britannique, classé comme cancérogène certain par l'OMS en 1977 et interdit définitivement en France en 1997 !

Nous pouvons appliquer les principes de précaution et de prévention, et chacun d'entre nous peut agir individuellement pour éliminer de nombreuses sources de pollution dans son environnement proche en commençant par son domicile.

 

Un changement d'habitudes, une autre façon de consommer, quelques adaptations mineures sont souvent suffisants pour améliorer la qualité de son environnement et donc de son bien-être.

 

Vous êtes le premier acteur de votre bien-être et de votre santé !


Biologie de l'habitat - Géobiologie - Environnement électromagnétique - Radiesthésie - Soins énergétiques